(Très) vieilles Dentelles et (pas trop) vieille photo.

Les dentelles du Cygne sont les restes d’une supernova qui aurait explosé il y a une dizaine de milliers d’années.

Impossible avec nos focales de capturer ces nébulosités dans leur ensemble car elles s’étendent sur presque 4 degrés dans leur plus grande dimension.

La « Grande Dentelle » (NGC 6992 – NGC 6995) est la partie la plus brillante de ces nébulosités. Ci-dessous une première tentative depuis Courcelles sur 4 nuits entre le 16 et le 20 juin. Au total presque 12 heures de pose (701 x 60 s).

Mais je compte bien y revenir quand elle sera plus haut dans le ciel et sans la présence de la lune…

En fouillant, comme Denis, les tiroirs de mon ordinateur, j’ai déniché une de mes toutes premières photos prise en septembre 2021. Elle est pleine de défauts pour un œil averti, mais quand on débute c’est bien assez pour donner envie de continuer…

Est-il vraiment utile de préciser qu’il s’agit de la galaxie d’Andromède ?

Bon ciel à tous.

Daniel

2 commentaires

  1. Le Duc

    Salut Daniel,

    Deux objets très bien définis, surtout pour ta dentelle, les détails sont très jolis. Toujours les temps de poses, il n’y a plus qu’à faire de même.
    Un petit bémol sur les couleurs des deux photos (surtout encore celle du Cygne) que je trouve trop  »acidulées »…
    Mais les gouts et les couleurs… hein ?
    Bravo.

    Le Duc.

    • Daniel

      Merci pour ton retour Denis, tes commentaires sont les bienvenus.

      Tu as raison pour les couleurs de la dentelle. C’est lié au filtre qui ne laisse passer que 2 bandes étroites autour des raies H alpha (650 nm) et OIII (500nm). Cela permet de lutter contre la pollution lumineuse (urbaine ou lune) et d’améliorer le contraste des nébuleuses à émission par rapport aux étoiles. En revanche, question couleurs on récupère du rouge et du vert et pratiquement rien d’autre. Si j’ai bien tout compris en tout cas…

      Bon ciel.
      Daniel

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.