LES PARHELIES

Appelés également faux soleil, les parhélies sont en principe situés de part et d’autre du soleil sur le petit halo à 22° de celui-ci.
Ils se présentent sous la forme de tâches allongées, comme des petits morceaux d’arc-en-ciel droits. S’ils se manifestent au coucher ou au lever du soleil, les parhélies peuvent prendre alors une couleur rouge dominante.


Il faut que le soleil ne soit pas très haut sur l’horizon, c’est pourquoi ce phénomène est nettement plus observé en hiver qu’en été et être en présence d’un certain type de nuages : cirrus, cirrostratus et parfois altocumulus. Ces nuages constitués de glace – dont la forme doit être plate et hexagonale pour donner naissance à des parhélies – décomposent la lumière du soleil.

Images prises hier soir vers 19h30,la chance était avec moi, il faut toujours avoir le nez en l’air !

Nanar

4 commentaires

  1. Martine

    Quelle magnifiques photos que voilà. Nanar !
    Quelles couleurs, un coup de pot que tu dis.
    Continue donc tes balades la tête en l’air mais pas à l’envers !!!

  2. Daniel

    Superbe Nanar ! J’ai (encore) appris quelque chose grâce à toi…
    Daniel

  3. Catherine

    Belle photo Nanar !!! Il n’y a pas que le ciel nocturne et profond dans le cosmos qui soit superbe, les merveilles y fleurissent pour qui sait les voir et les comprendre jour et nuit !!! Merci pour ton article sur ces mystères optiques de la Nature en beautés.Nous avons tant besoin de beauté et de poésie pour nous sauver du désespoir !!! Salut l’artiste et à bientôt sous les étoiles.
    Catherine

  4. Jeanine

    Merci Nanar c’est vraiment très joli
    Jeanine

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.