INVENTAIRE A LA PRÉVERT

Dimanche 17 mai, 5 de nos astronomes sont allés faire un tour pour une soirée “7ème ciel”
à s’en mettre plein les yeux  sur notre site d’ECURCEY.

Voici le récit très imagé et fort truculent de Thierry …  bonne lecture !!!   😉

“Bien le bonjour chez vous,

Ben ma fois, que ça a fait du bien cette petite soirée étoilante !

Je crois avoir entendu que Denis notait au fur et à mesure de ses visions …
Alors, avec votre permission, je vais essayer de faire pareil, avec quel retardement
(important ça le ritardando en musique !).

Bon, pour commencer, obligés que nous fûmes de se taper Vénus (la boulangère)
et Mercure !!!!
Je ne remercierai jamais assez Catherine pour ses jumelles sans lesquelles, point de Mercure,
ni de chromes : bon, d’accord, tu me diras, Mercure, rien à voir, ou presque !
Mais c’était ma première fois, et vous savez bien que la première fois ça compte !

Ensuite, et pour commencer le mini marathon que nous avais concocté not’ Alain,
cap à l’ouest avant la coucherie de la bête :  M44 , fallait le trouver le bougre
mais il en valait la peine, un bel amas ouvert très étendu pisske – même au 32 mm –
on ne couvrait pas tout.

Alors, après c’était quoi ? je sais plus l’ordre, alors je vous la joue comme ça vient !

Du côté d’ Hercule, bien qu’il se fit un petit peu attendre : le fameux M13
(gel pesstacle les aïeux, mais tel pesstakle !) et pis son voisin, M92, moins pesstaculaire
mais fun quand même, ne serait-ce que parce qu’il est un tout petit peu plus compliqué
à trouver, mais pas trop, alors ça va !

Catherine, notre protectrice avait prévu café et petits gâteaux, mais en plein déconfinement,
on eut tous l’intelligence d’oublier qui un verre, qui son gobelet, donc on n’a pas partagé
tous nos microbes, alors certains n’ont pas bu le café – dommage, il était bon parait-il -.

Dans la savane, se trouvait un lion, beau et majestueux, et hop : il nous délivra
son fameux triplet, trois d’un coup et sous son poitrail vaillant encore 3 et même 4 bestioles,
galaxies et machin, quand on aime on ne compte pas, d’ailleurs, il nous aura suffi
de suivre sa queue pour se noyer dans un déluge de galaxies, bien 6 ou 7 d’un coup
(que même le Marc en riant, il a pas cru qu’on avait tout vu ça).

Et chez la Bébé M53, puis un peu de jonglage pour trouver M3 – ça valait bien
un coup de chapeau, de sombrero même ! et hop, donc M104 plus tard dans la nuit.

Pendant ce temps là, les lasers sillonnaient le ciel ici et là, tantôt Denis nous guidait
sur un objet trouvé, alors qu’ Alain prodiguait moultes conseils à Catherine, et Jacques
nous offrait quelques coups de gueule qu’il en navet rien à f… qu’on regarde ceci ou cela, na !

Alors, là on rigole, car le Thi, monté sur la palette à Denis quant à engourdir quelque chose
du côté de la grande ourse, que dalle, nenni ma fois, t’es pas assez grand mon gars !!!
tant pis pour Alcor et Mizar … snif

Cap à l’est alors, Véga si impatiente de nous montrer sa rondelle et hop, M57 dans la musette
puis M56 juste dessous, et , forcément, Albiréo, trop beau à admirer, et un petit coup de M71,
mais point de dentelles, Alain n’a pas voulu qu’on les regarde …méchant !

Point d’ Ophiuchus ce soir là pour Thi … sans doute un peu frais à force d’à force,
mais comme Dame ourse avait baissé légèrement pavillon, hop un petit tour vers M81 et M82
puis … houhouuuuuu le hibou M97, laiteux à souhait.

Bon, j’en ai peut-être oublié, mais ça doit faire quelque chose entre 25 et 30 objets
(en comptant les galaxies machin, bien sur) … alors plus que 75 ou 80 et
on aura fait le tour de Messier.

Une bien belle soirée, à renouveler très vite (non, non pas ce soir, j’ai eu trop mal au dos
hier soir et faut penser un peu au boulot aussi.

A très bientôt,
Amicalement, Thierry

 

4 commentaires

  1. Catherine

    Hello Mamine…patience…ce fut un petit début de
    dé-confinement !!! Surtout que Jacques et Denis m’ont fait des réflexions désagréables… de jaloux… car le grand Maître m’a consacré, allez, disons une bonne demie heure, sur environ six bonnes heures sur place pour me prodiguer son talent de régleur de viseur polaire que j’avais déréglé…hum !!! Heureusement qu’il y avait la gentillesse permanente de notre Thierry et notre Vénérable Maître !!! Après le 2 juin les règles seront peut être plus souples pour se retrouver plus nombreux sous les Astres…

  2. Jacques

    Mais non Mamine. Nous ne sommes pas allés nous ébattre, mais uniquement pour tester le matériel. Nous avons bien pensé à toi et Bernard, et on ne savait pas et encore aujourd’hui à combien on peut se réunir… et pis c’était sur la demande de Thierry de ne se retrouver qu’à 5.
    Gros bisous

  3. Jacques

    PREVERT est bien en dessous de not’ Thierry

    • Jeanine

      J’ai fait le compte :
      Catherine, Jacques, Thierry, Alain et Denis. . .
      Ce nouveau club des cinq est allé s’ébattre de nuit dans la campagne d’Ecurcey sans le dire aux autres, en tout cas je ne l’ai pas su et non contents de leur escapade nocturne, ils nous mettent l’eau à la bouche ou plutôt la lumière aux yeux en nous contant par le menu (sans boire et sans manger) tous les détails de ce qu’ils ont admiré.
      C’est pas bien et le récit de Thierry, bien que fort coloré ne suffit pas à vaincre mon immense déception.
      Voilà, c’est dit.
      Et maintenant plus de fâcheries, bravo pour votre belle curiosité et votre enthousiasme.
      Mamine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *