Escapade cosmique dans les Hautes-Alpes

Camp Astronomie organisé par l’association Planètes Sciences (planete-sciences.org)

Samedi 8 août 2020, six heures du matin : une Peugeot Tepee pilotée par Thierry chargée de matériel d’astronomie arrive dans la cour de Jeanine qui piétine déjà avec valise, sacs, casse croûte et autres petits objets… En route pour l’Isle sur le Doubs où l’on retrouve Catherine. Le chargement continue ; deuxième fournée de matériel astronomique, lunette, monture, trépied, appareil photo, etc… la Tepee n’en peut plus malgré sa générosité. Merci Papa Kisel pour ce bel habitacle roulant qui nous a permis un covoiturage efficace.

Arrivés à Barret sur Méouge sans encombre sous 38°, nous sommes accueillis par les organisateurs de ce séjour Astro dans une ancienne colonie de vacances…nous nous sentons 40 ans en moins hé..hé.. !!!
Depuis un an, une équipe d’organisation composée de bénévoles et de salarié e s de Planète Sciences, partenaire de l’Association Française d’Astronomie, prépare ce camp Astro. Une jeunesse de « grande pointure » se charge de l’encadrement ; chercheurs, astrophysiciens, ingénieurs, informaticiens, etc… dans l’esprit d’Education Populaire se sont donnés toute la semaine pour diffuser et partager leur passion de l’Astronomie pour notre plus grand bonheur.
Une soixantaine d’apprenants de 13 à 77 ans répartis en quatre groupes. Jeanine intègre modestement la première étoile, même si elle découvre et maîtrise le plus sérieusement du monde le logiciel Stellarium du bout des doigts, alors que Thierry et Catherine passent directement en troisième étoile dont le sujet est l’Astrophotographie.
Tout ce petit monde est appelé à participer aux tâches quotidiennes décrites à la perfection sur papier et rappelées par nos organisateurs chaque jour, mais l’autogestion en théorie à l’épreuve des faits révèle rapidement les défaillances de quelques un e s dans le rouage du résultat collectif…peuvent mieux faire la prochaine fois !!!
Ça bosse de 14h à la nuit tardive, à 2 heures pour certains et plutôt 4 heures pour les astrophotographes. L’après-midi théorie, dîner, montage du matériel et pratique, entre 1 h et 2 h du matin petit déjeuner astro…rangement du matériel et dodo jusqu’à midi. Un vrai basculement de la journée ; le matin passant à midi et le soir au matin, quelle santé mes Ami e s !!!
Le champ d’observation se trouve à 200m au dessus du camp, d’où nous apprécions un ciel magnifique : indice 3 sur l’échelle de Bortle. Mis à part une soirée où il refusa de se dégager nous nous sommes régalé e s de Perséïdes à gogo.
Les « grands » se débrouillent seuls avec leur matériel et les débutants apprennent à monter un télescope et à l’utiliser sous l’œil bienveillant des animateurs. Les lumières rouges fusent dans le champ toute la nuit, à la recherche des merveilles du cosmos. Des mots d’oiseau claquent à la moindre difficulté mais ça finit par réussir après quelques essais que nous découvrons ensuite sur nos ordinateurs. Il faut révéler ensuite toutes ces images avec quelques heures dans les laboratoires numériques complexes, qu’il nous faut maîtriser à la perfection !!!
Chaque fin d’après-midi des ateliers « papotes » précédés d’apéros régionaux, ont vu aborder le partage des savoirs sur Les Femmes dans l’astronomie, la mesure du diamètre des anneaux de saturne, le théâtre, la formation du système solaire sur l’échelle du temps, le langage des sourds ; deux jeunes sourds ont participé à ce camp avec des interprètes munies de gants phosphorescents la nuit pour traduire par les gestes les mots des formateurs.
Le mercredi vacances, nous prenons les gorges de la Méouge, petit cours d’eau finissant dans la Durance et nous à Sisteron. Cette jolie petite ville, porte de la Provence, est entourée de rochers en plan incliné aussi gigantesques que surprenants se dressant au ciel en millefeuilles.
Habituellement le vendredi le camp ouvre ses portes et ses productions aux habitants du village mais avec l’ovni 19 en cette année en 20 malheureusement cela n’a pas eu lieu.
Nous avons ouvert ainsi des portes pas près de se fermer et prêt e s à partager avec vous, pour consolider cette semaine passionnante avec les acquis déjà engrangés dans notre Club Astro 400 par notre Vénérable Maître Astro. Des images restent encore à développer dans nos ordinateurs et nos têtes que nous partagerons avec vous bientôt sous les étoiles.
Dimanche 16 août, retour vers le futur aux bons soins de notre super chauffeur Thierry, avec l’éternelle reconnaissance de Jeanine et Catherine ici, quel Ami et compagnon Astro patient, efficace et agréable !!! MERCI !!!

Il est intéressant ainsi de pouvoir se consacrer à notre sujet passion plusieurs jours de suite, qui pourrait peut être s’organiser sous diverses formes, qui sait en Franche-Comté, dans une petite Ferme des Etoiles, nichée aux limites de la Haute Saône… qui est aussi agréée par l’Association Française d’Astronomie (https://www.afastronomie.fr/)

Vos baroudeur et baroudeuses d’Astro 400
Thierry, Catherine et Jeanine

1 commentaire

  1. Alexandre Piguet

    Super 🙂 ! Merci pour le clin d’oeil 😉 !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *