ACCOLANS LA TÊTE DANS LES ETOILES

ACCOLANS LA TÊTE DANS LES ETOILES

Bonjour les Amis,

Ah, quelle soirée, mes aïeux, mais quelle soirée saperlipopette !!!

Après avoir gravissu les routes, chemins et joué à saute cailloux dans les ornières
(suivez la flèche verte et tournez toujours à gauche), notre fine équipe arriva
en désordre sur le terrain de jeu des joyeux chasseurs d’ Accolans.

Chacun(e) s’affaira à installer son engin : entendez par là lunette, jumelles ou télescope :
il y en avait pour tous les goûts et de toutes les couleurs, certains même ornés
d’une soyeuse jupe noire … du plus petit au plus imposant et lourd !

 

 

 

Alain, notre tête organisatrice qui veille à tout …
Et Manu notre troubadour qui nous charme de ses complaintes !!!

Le temps d’un pause dinatoire agrémentée de salade et tarte (généreusement offertes
par Raphounet sans doute candidat à sa réélection), délicats breuvages pétillants,
puis rougeoyants, et autre mets festifs que certain pique-assiette eut plaisir à déguster
(qui a dit que c’était moi ?) …miam les gougères et autres tuiles, même Dame Bonnemimine …

Délicatement, Dame nuit s’invita à recouvrir la lande d’un linceul sombre (*) et,
Ô miracle, l’imposante Jupiter apparut (ne pas confondre avec le petit Benoît) escortée
de sa colonie de satellites (répétons tous en choeur : Io, Ganymède, Europe et Callisto)
sagement alignés en rang par deux de chaque côté de la turbulente maman géante,
suivie peu après de la mystérieuse et envoutante Saturne …
alors que les plus équipés parmi nous de matériel lourd, attendaient patiemment
l’arrivée de la froide (étoile polaire oeuf corse) pour s’aligner sur le nord
et lancer les précieux moteurs de suivi de leurs instruments.

 

Les villageois ayant répondu nombreux à l’appel de Madame le Maire, venus s’esbaudir
des merveilles que la voute céleste nous distillait à mesure de l’avancée de la nuit
s’égayaient déjà, de ci, de là,  … et fusèrent des AHHHH … OHHHHH … OUAHHHH … WAHOOOO …
et j’en passe : foison de planètes (2 c’est déjà plusieurs), voie lactée, étoiles doubles
(sans même attendre que la bière de nos amis chasseurs ait trop coulé au fond
de gosiers assoiffés), amas globulaires, ou même ouverts (houhou faisait le hibou),
galaxies et autres nébuleuses…

Une tentative grossière certes, mais tant hâtive quand même qu’elle en permit
une timide restitution imagée, de super Andros .. euh non Thierry,
ça c’est la compote, la galaxie elle s’appelle Andromède,
Alain te l’a déjà dit et répété !

 

Deux heures du matin … les preux chasseurs avaient rangé leurs armes, il était temps
que nous rangions nos outils alors que les gais footballeurs s’attablaient pour une nuit
qui s’annonçait chaude … après remerciements effusionnels avec nos hôtes,
et moultes promesses de se retrouver l’année prochaine
(sans banquet st hubertien, ni farandole footballistique, promis !)

Pari tenu Madame le Maire, à l’année prochaine, avec grand plaisir ! Merci encore.

 

A très bientôt,
Amicalement,
Thierry

(*) NDLR : mais où va-t’il chercher tout ça ?

7 thoughts on “ACCOLANS LA TÊTE DANS LES ETOILES

  1. Ah Thierry, que deviendrions-nous sans ta « verve »?
    Tu nous avais déjà enchantés avec ta voix « suave » sur radio omega.
    Ne change rien!
    Merci à tous ceux qui se sont investis pour réussir cette belle soirée, merci aussi aux nombreux visiteurs.
    Les photos sont très belles, que ce soit celles du ciel et de ses merveilles ou celles plus terre à terre de nous, les »étoiles de la terre ».
    (un peu de brosse à reluire, ça ne coûte rien)
    Jeanine

  2. Merci aux adhérents présents à ce moment très convivial. Un régal pour les yeux, que du bonheur qui est magnifiquement transcrit à l’aide de cet article écrit de mains de maitre.
    Chapeau bas l’artiste, quel talent pour reprendre l’expression de Jacques.
    A très vite pour de nouvelles aventures!!!!

  3. Il y a belle lurette que le ciel n’avait été aussi pur et limpide en plein mois d’août, un vrai régal pour nous astronomes et tant pis pour les absents. Certes, je connaissais déjà les vertus de ce site pour l’astronomie et il a tenu toutes ses promesses. Un grand merci à Marie Odile pour son accueil très chaleureux dans sa municipalité et à Elie sans qui rien de cela ne se serait produit.
    Dans ce CR, Martine a très bien illustré la « prose » de not’Thierry, mélange de littérature médiévale et de BD comme d’habitude. C’est avec des soirées comme ça qu ‘Astro400 grandit et je suis fier d’y contribuer. Enfin ce fut une belle « fête » de l’astronomie pour tout le monde et je remercie tous les membres de l’association qui y ont participé.
    A+
    Al

  4. Merci à vous toutes et tous pour vos explications et votre sympathie.
    Des spectateurs d’ici et d’ailleurs même de Briscous ravis de vous avoir rencontrés.
    A très bientôt.

    Mme le Maire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 
Partagez
Cacher le panneau